LES ENFANTS DU BAL


LE SPECTACLENOTE D'INTENTIONL'ÉQUIPEGALERIEPRESSETECHNIQUE

Sur les traces d’un grand-père disparu, trois musiciens bien de notre temps nous entraînent dans la belle histoire des bals populaires.

Quartier de la Bastille, dans le Paris des années 1900. Deux communautés immigrées, les Auvergnats et les Italiens, se disputent la première place comme musiciens de bal. Règlements de comptes, histoires d’amour, jalousie: un véritable western parisien ! Chacun rivalise de virtuosité avant de réaliser que l’avenir, c’est jouer ensemble. Nous voici plongés dans l’histoire méconnue de l’émergence du musette, la musique populaire de Paris, fruit du mariage de deux communautés déracinées.


ON EST PASSÉ PAR LÀ :

Avant d’être un CD illustré, Les Enfants du Bal est un spectacle dont j’ai eu l’idée d’écriture en 2012. La musique traditionnelle fait partie intégrante de mon histoire familiale. Mon grand-père était musicien et il a tenu pendant un temps une auberge dans les Combrailles, dans le Puy-de-Dôme, où un certain Jean Blanchard a fait du collectage.

Quand mon grand-père est mort, je devais interpréter pour son enterrement la Mazurka de Servant, mais submergé par l’émotion, je n’ai pas trouvé les notes… Plus tard, alors que nous mariions un ami violoniste, je me suis retrouvé à danser sur cette mélodie interprétée par un groupe folk. L’idée était là, la mazurka avait traversé le temps et demandait à ce que quelqu’un raconte son histoire.

 J’ai commencé à mener des recherches sur les musiques d’Auvergne : j’ai découvert que les Auvergnats s’étaient installés dans le quartier de la Bastille dès la fin du XVIIIe siècle, puis j’ai croisé le chemin des Italiens qui fuyaient la misère dans le dernier quart du XIXe siècle, puis j’ai rencontré les figures de deux musiciens légendaires du bal musette : Bouscatel et Péguri.

Chemin faisant, les idées se sont organisées entre la grande histoire des bals parisiens, leurs codes, leurs usages, leurs figures emblématiques… et mon histoire personnelle.

Sébastien Davis de la compagnie ARPA a, dès le début, été associé à ce projet d’écriture qu’il a nourri par un sens précis de la dramaturgie. La rencontre avec le musicien Tiennet Simonnin fut déterminante dans ce processus. Il jouait cette musique, il connaissait cette histoire, et il avait envie tout comme moi de la raconter. Camille Raibaud nous a rapidement rejoints avec son violon pour incarner le Père Jules.

 Solen Imbeaud

D’après une idée originale de Solen Imbeaud

Solen Imbeaud : Chant, Flûtes

Tiennet Simonnin : Accordéon Chromatique, Chant

Camille Raibaud : Violon, Mandoline, Chant


Sébastien Davis : Mise en scène

Denis Lamar : Conception lumières

Un spectacle bien mis en scène et qui, ponctué par les temps du récit, sait captiver les enfants qui baignent tout au long du spectacle dans une atmosphère de qualité.

Pierre Mestries, Délégation JMFrance d’Aurillac


Spectacle très abouti et juste sur le plan émotionnel, théâtral et musical. (…) L’histoire est porteuse de sens, le message d’ouverture et de tolérance sonne juste particulièrement en cette période.

Roberte Gritti, Délégation JMFrance de Fleury les Aubrais


Accompagné de Camille Raibaud et de Tiennet Simonnin, Solen Imbeaud restitue les émotions que cette musique suscite en lui. Tous trois portent l’engagement d’une culture musicale que le jeune public a immédiatement intégré.

La Montagne


Après « Bons cailloux de Crocassie » et « Le Pays des grenouilles », le touche-à-tout Solen Imbeaud nous livre une nouvelle création forte entre histoire personnelle et mémoire collective. (…) Humour, fantaisie, rythme, multiplicité des instruments et des formes composent ce joli spectacle musical à voir en famille.

Victor Mélodie

Musical

Tout public (à partir de 6 ans – du CP au CM2 pour les scolaires)

Année de création : 2017

Durée : 50 minutes

Personnel local indispensable : les régisseurs son et lumière

  • Sonorisation : Console, Façade, 3 retours, équaliseur, Reverb Micros
  • Lumière : 15 PC – 12 PAR

Plateau idéal : ouverture : 7 mètres / profondeur : 5 mètres

Jauge : 200 personnes maximum